Gouvernance d’entreprise : comment allier éthique, équité et performance durable ?

Propos recueillis par la rédaction de Questions de transformation - 22 mars 2019

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
 
 
Dominique Pageaud
Associé, Middle Market, EY Consulting
Une entreprise qui limite la mesure de sa performance à celle de son Ebitda et de son cours en Bourse n'est plus audible des analystes et du consommateur. Sa responsabilité ne se limite pas au bien-être de ses actionnaires, elle s'étend désormais à des dimensions environnementales, éthiques et sociales. Pour s'inscrire dans ce nouveau paradigme, les entreprises doivent repenser leur mode de gouvernance et accueillir des administrateurs salariés ou émanant de la société civile, voire des conseils des parties prenantes.

Des profils qui apporteront un regard différent et pourront mettre en perspective cette responsabilité élargie de l'entreprise. Il faut par ailleurs s'assurer que le management en place ne sacrifie pas le long terme au court terme et qu'il réussit à concilier ROI et vision. Pour l'actionnaire, c'est forcément sacrifier un peu de la rentabilité de l'entreprise à court terme. Pour les dirigeants, c'est coordonner leur action avec celles des pouvoirs publics et des pôles de compétitivité environnants pour ancrer leur développement dans le territoire.


Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter les conditions générales d’utilisation du Site.
{POPUP_CONTENT}