Quels sont les atouts de l’Europe pour attirer les investissements des industriels ?

Propos recueillis par la rédaction de Questions de transformation- 25 octobre 2019

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
 
Marc Lhermitte
associé EY, responsable EMEIA du Geostrategic Business Group
L'industrie a concentré 30 % des investissements internationaux en Europe en 2018, soit plus que sa part dans le PIB. C'est le signe que, pour les industriels qui réorganisent régulièrement leur supply chain en Europe, y font de l'industrie de nouvelle génération, s'adaptent à des marchés en croissance – ou en récession – avec des structures de coûts élevés, l'Europe reste un territoire attractif et complexe. Les investissements étrangers peuvent être un signe annonciateur d'une vague de relocalisation des activités productives en Europe. Augmentation des coûts de transport, incertitudes géopolitiques, problématiques énergétiques sont autant de facteurs demandant aux décideurs industriels de revoir leurs équations de localisation, le tout dans une économie de la connaissance qui impose une proximité géographique entre centres de R&D et usines. C'est une nouvelle carte que l'Europe industrielle aura à jouer dans les 5 prochaines années.

Pour décoder cette attractivité industrielle, beaucoup de nos clients utilisent les « 4T » soit, en version anglaise, talent, trade, technology and tax. Ce sont des points de repère pour leurs décisions d'investissement. À titre d'exemple, dans la recherche des compétences rares, l'Europe dispose de bassins d'emplois très sophistiqués, avec le plus haut niveau mondial dans l'enseignement supérieur et la recherche. Mais elle pourrait être mieux positionnée sur l'alternance (les blocs de compétences pourraient être mieux partagés entre les pays) et sur l'insertion des publics plus fragiles dans les métiers de demain. Autre illustration sur les marchés industriels à haute intensité technologique comme l'environnement, l'énergie, la santé ou la mobilité : nous avons de formidables champions européens, mais beaucoup d'ETI cherchent la taille critique mondiale, alors qu'elles sont sous-capitalisées et confrontées à des environnements complexes. Comment l'Europe peut-elle développer pour elles un appui financier dédié à l'investissement industriel – en private equity ou en venture capital – et leur offrir des environnements fiscaux et réglementaires stables, lisibles, encourageants ? Beaucoup de ces industriels disent qu'il faut certes de l'harmonisation, afin que les règles du jeu soient équitables entre pays, mais aussi que la diversité de l'Europe est un de ses atouts méconnus. Une des caractéristiques du continent est qu'il est possible de s'implanter dans des zones à coûts réduits tout en étant au cœur de la première économie mondiale.

À ces 4T, il faut sans doute ajouter un cinquième, autour de la notion de confiance – trust. Une confiance dans l'Europe à sortir de sa grave crise géopolitique, le Brexit, qui n'est pas que britannique, mais aussi à affirmer sa place et son rôle dans un espace économique, technologique et industriel mondial qui pourrait être dominé par les États-Unis et la Chine. Poussés par les citoyens, par les startups qui s'intercalent et bousculent leurs business models, et bien entendu par leurs clients et par leurs collaborateurs, les industriels sont de plus en plus attentifs à leurs engagements sociaux, territoriaux et environnementaux. Et cette urgence, sans doute plus présente en Europe qu'ailleurs, peut devenir un des traits de caractère et de différenciation du continent dans la bataille pour les futurs investissements industriels.

Plus de contenus

Moez Ajmi

Oil & Gas Leader pour la France, le Maghreb et l'Afrique francophone
Consolidations et digitalisation en vue pour le pétrole et le gaz
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}