L’UX, l’outil qui sait séduire les consommateurs

La rédaction de Questions de transformation - 01 juillet 2019

0
6
5
Inscrivez-vous
à la newsletter
L’UX, l’outil qui sait séduire les consommateurs
Cette semaine, la grand-messe estivale de la tech, le Tech Open Air de Berlin, a consacré des heures de discussions à l'UX design, qui, depuis un an, est au centre de toutes les attentions des marques en quête de points de contact et de séduction  chez le consommateur. Mais si de plus en plus intègrent l'UX design dans la conception de leurs projets digitaux, la brique éditoriale de l'expérience utilisateur reste trop souvent négligée, regrette, dans Stratégies, Arnaud Saint Jean, consultant éditorial chez Ultramedia. Pourtant, selon lui, le fond et le ton se révèlent primordiaux pour des parcours clients efficaces : « La démarche d'UX éditorial s'avère particulièrement nécessaire à l'heure de l'ultra-personnalisation des interfaces et des services. Cookies et autres modules de choix en ligne ont en effet permis l'adaptation directe de l'offre en ligne. Mais pousser un produit et le raconter sont deux choses différentes, d'autant plus qu'il ne s'agit pas que de vente : c'est l'image de la marque qui est en jeu. »

Forcément, dans un contexte de forte demande de leurs compétences, les professions du design interactif évoluent. « Le design interactif intervient dans de nombreux domaines d'activité : le logiciel, l'e-commerce, la banque assurance ou encore les services aux entreprises », rappelle l'enquête annuelle de l'association  de promotion du design français, Designers Interactifs, dans  Stratégies.  Si elle confirme des salaires à la hausse, l'enquête soulève également une forme de crise de croissance des métiers de l'UX : « Victimes de leur succès, les formations se sont multipliées, impliquant une forte tension du secteur. Les compétences liées à l'UX se sont banalisées et ont entraîné, selon les recruteurs, des déséquilibres entre les compétences attendues et les prétentions des candidats. »

Quand l'UX design rend le produit désirable, le business et la technologie le rendent viable et faisable. Concevoir un produit, le faire évoluer et puiser dans l'expertise précieuse des professionnels qui l'entourent, c'est le travail d'un poste très recherché : le product manager. « Il est sans doute une version évoluée du chef de projet. Ses six rôles sont : récolter l'information, analyser, arbitrer, organiser, mettre en production et faire évoluer le produit », résume dans le Blog du modérateur Claire Dufetrelle, Head of product management chez Fabernovel Technologies.
S'il encourage évidemment la vente par ses procédés classiques, l'UX design peut aussi le faire via des témoignages mensongers ou des boutons culpabilisants sur des sites d'e-commerce qui usent et abusent de ce que l'UX design appelle les « dark patterns ». « Ce sont des messages, notifications, codes couleurs et autres pièges qui manipulent l'internaute pour le pousser à rester sur un site ou à acheter. Des chercheurs de l'université de Princeton aux États-Unis ont voulu quantifier ce phénomène. Ils ont épluché 11 000 sites d'e-commerce grâce à un algorithme et ont identifié des dark patterns sur 11 % d'entre eux », écrit l'ADN


EY-Seren est l'entité chez EY en charge des sujets d'UX design à la disposition de tous pour projets ou pour tout simplement apporter des précisions et/ou répondre aux interrogations, contactez-nous ici : eric.hetroy@fr.ey.com
Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter les conditions générales d’utilisation du Site.
{POPUP_CONTENT}