Vivatech : l’insolente bonne santé des startups françaises

La rédaction de Questions de transformation - 17 mai 2019

0
0
2
Inscrivez-vous
à la newsletter
Vivatech : l’insolente bonne santé des startups françaises
Les levées de fonds des pépites françaises ont atteint un montant record de 3,624 milliards d'euros en 2018, pour 645 opérations, selon le baromètre EY du capital-risque publiée fin janvier. Soit 1,1 milliard d'euros de plus qu'en 2017. La preuve par les chiffres que l'Hexagone est en train de réussir sa mutation de « startup nation » en « scale-up nation ». Ce constat, le président de la république Emmanuel Macron a voulu le faire passer en inaugurant, jeudi 16 mai, la quatrième édition du salon Viva Technology, devenu en trois ans l'un des événements mondiaux incontournables de l'innovation. Le chef de l'État a également profité de son débat avec cinq entrepreneurs pour assurer que la France refusait de rejoindre les États-Unis dans une guerre technologique contre les géants chinois, notamment Huawei. « La France et l'Europe sont pragmatiques et réalistes. Nous voulons développer l'emploi, les affaires, l'innovation », a résumé Emmanuel Macron, comme l'explique BFM TV.
La veille, le président avait, comme l'an passé, réuni 180 patrons de fleurons mondiaux de la high-tech à l'Élysée pour une nouvelle édition de « Tech for Good ». Les plus gros acteurs mondiaux du Web se sont engagés pour la parité et contre le terrorisme en ligne. Ils se sont surtout encouragés à anticiper les effets collatéraux de leurs technologies sur l'éducation, le travail, l'environnement, la diversité et l'inclusion sociale, comme l'explique Les Echos.
Dans un autre article, le média économique consacre un focus sur les innovations en matière de mobilité présentées à Viva Technology. Notamment Renault et son véhicule de livraison d'un genre nouveau, l'EZ-Flex. Un mini-camion de livraison très connecté, très agile, 100 % électrique avec une autonomie de 150 kilomètres, qui contribue à « préparer la mobilité de demain », selon le constructeur. Sur le salon parisien, la marque au losange a dévoilé le premier partenaire de son véhicule « laboratoire sur roues » qui sera produit en « 10 exemplaires, dont deux vont être livrés à La Poste fin mai, début juin », détaille à L'Usine Digitale, Denis Le Vot, directeur alliance de la division véhicule utilitaire Renault-Nissan.
La mobilité en ville, ce sont aussi les trottinettes électriques en libre-service, comme les modèles en aluminium du nouvel opérateur Bolt Mobility, promues à Viva Technology par Usain Bolt en personne. L'ex-star de l'athlétisme est en effet l'ambassadeur et l'un des actionnaires d'un nouveau venu qui, dès la semaine prochaine, selon LCI, installera 450 trottinettes dans les rues de Paris.

Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter les conditions générales d’utilisation du Site.
{POPUP_CONTENT}