Le nucléaire a-t-il un futur ?

Propos recueillis par la rédaction de Questions de transformation- 30 juin 2017

0
40
4
Inscrivez-vous
à la newsletter
 
 
Benoit Laclau
Associé EY
Oui, malgré ses coûts de plus en plus prohibitifs, le nucléaire a encore de l'avenir tant qu'on n'a pas réussi de façon nette à résoudre le stockage de l'énergie renouvelable à caractère intermittent. Le problème n'est pas tant la capacité à produire de l'énergie. Mais à l'acheminer au bon moment. Certaines villes comme Paris ou New York occupent une surface très petite, mais ont un énorme besoin de consommation. Le solaire et l'éolien ne suffisent donc pas à produire assez au moment voulu, et beaucoup de grandes villes continueront à avoir un besoin de stockage, si elles désirent se tourner vers le renouvelable à 100 %. Que faire quand il neige, qu'il n'y a ni vent ni soleil et que la consommation de chauffage atteint des pics affolants entre 17 h et 19 h ? On n'a encore rien trouvé de mieux que le nucléaire (ou l'énergie carbonée) pour faire face à cette demande. Quand les énergies renouvelables auront beaucoup plus de capacités de stockage, alors on pourra envisager un monde sans centralisation de l'énergie.
Les batteries en lithium-ion ont vu leur prix chuter de 80 % ces dernières années et il devrait encore baisser de 50 % les cinq suivantes. Des expériences à Hawaï et bientôt au Pays de galles combinent des batteries à forte capacité de stockage et des fermes éoliennes. Mais nous en sommes encore au stade expérimental. Et même si les batteries améliorent progressivement leurs performances, il s'écoulera encore cinq, dix ou vingt ans avant qu'on puisse considérer qu'elles soient totalement fiables et compétitives.
Plus de contenus

Olivier Macard

associé EY, en charge du secteur Distribution et Consommation pour la France
Entre euphorie et agonie, la distribution contrainte à une mue brutale

Julia Amsellem

associée EY-Parthenon en charge du Luxe, du Retail et des Biens de consommation
Des opportunités pour un luxe plus responsable et plus digital
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}