Que peut apporter le concept d'usine du futur ?

Propos recueillis par la rédaction de Questions de transformation- 31 août 2018

0
0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
 
 
Philippe Berteaux
associé EY
À mes yeux, l'usine du futur est davantage vécue par l'industrie automobile comme une évolution que comme une révolution. Ce secteur d'activité a toujours été « cost focus » et la recherche de l'efficacité est dans son ADN. Rappelons que le « lean manufacturing » est né en son sein. Les nouvelles technologies vont, bien sûr, apporter des bénéfices, mais plus dans un processus d'amélioration continue. Les « cobots », en interaction avec l'homme, sont déjà présents sur les lignes de production depuis quelques années. Au-delà du rang 1, les équipementiers pourraient être plus impactés.
La montée en puissance des motorisations alternatives concerne, elle, tous les acteurs. Apparu il y a quelques années avec le « dieselgate », le phénomène s'accélère. Le « diesel bashing », les décisions prises au niveau des États pour réduire les émissions de particules ainsi que la prise de conscience écologique des particuliers favorisent les énergies alternatives et notamment l'hybride et l'électrique. Si l'électrique ne représente que de 1 à 2 % des ventes, la progression est forte.
Face à cette nouvelle donne, les constructeurs doivent adapter leur outil industriel, longtemps calibré pour produire des moteurs traditionnels avec une forte dominante diesel, notamment en Europe. Les constructeurs semblent avoir une certaine flexibilité de leurs lignes leur permettant de les faire évoluer du diesel vers l'essence. En revanche, le passage à l'électrique aura potentiellement des conséquences industrielles et sociales plus lourdes.
En soi, l'électrique n'est pas un produit miracle. Il pose des problèmes environnementaux d'une autre nature. Quand les volumes augmenteront fortement, il faudra se poser la question du bilan carbone complet, depuis la construction du véhicule et de sa batterie jusqu'à leur recyclage, en passant par le développement des infrastructures – et pas seulement de l'émission du véhicule.
Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}