Quel modèle économique dans l'ère de la pharma 3.0 ?

Propos recueillis par la rédaction de Questions de transformation- 20 mars 2017

0
44
Inscrivez-vous
à la newsletter
 
Cédric Foray
Associé EY Advisory
Traditionnellement, le secteur misait sur les « blockbusters » vendus au plus grand nombre et qui rapportent énormément. L'enjeu était de mettre le médicament sur le marché au plus vite et ensuite, d'aller convaincre les médecins de le prescrire. C'est ce qu'on a appelé la Pharma 1.0. Les laboratoires ont étendu leur offre en proposant des portefeuilles de médicaments diversifiés.
Aujourd'hui, nous sommes dans l'ère de la Pharma 3.0, où il ne s'agit plus de proposer une simple molécule, mais une solution plus complète de prise en charge du patient, incluant notamment des services pour améliorer l'efficacité du système de soins. Les labos mettent le patient et les payeurs au cœur du système et n'hésitent plus à monter des partenariats avec les acteurs technologiques. Ils prennent désormais en compte le parcours de soins de bout en bout, de la prévention jusqu'au traitement.

Le « big data », les capteurs connectés et les applications mobiles permettent d'affiner l'analyse d'observance, des résultats thérapeutiques des patients en cours de traitement, ainsi que les effets secondaires. Ces données peuvent aussi faciliter la découverte de nouvelles corrélations entre produits et pathologies. La prescription est plus fine et peut s'accompagner de tests diagnostiques compagnons pour choisir le bon traitement.
Demain, l'étude du profil ADN du patient permettra aussi de mieux orienter les traitements. Cette évolution est inéluctable, car les futurs mécanismes de paiement des médicaments vont s'appuyer sur le suivi en vie réelle des patients. C'est un système dans lequel le payeur est gagnant puisque l'amélioration des traitements devrait se traduire par une économie des frais d'hospitalisation. 

Plus de contenus

Olivier Macard

associé EY, en charge du secteur Distribution et Consommation pour la France
Entre euphorie et agonie, la distribution contrainte à une mue brutale
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}