Quels sont les risques de la transition pour les énergéticiens ?

Propos recueillis par la rédaction de Questions de transformation- 30 juin 2017

0
2
1
Inscrivez-vous
à la newsletter
 
 
Jérémie Haddad
Associé EY
On parle souvent d'uberisation, mais une des conséquences rarement évoquées de celle-ci c'est la ringardisation de ces entreprises, avec une transformation radicale de la valeur mais aussi de l'image perçue.
De la valeur, car les énergéticiens doivent anticiper la baisse du chiffre d'affaires liée à la baisse de la consommation, qui va s'accélérer du fait des efforts réalisés en matière d'efficacité énergétique (ainsi que le relève RTE dans son bilan prévisionnel). Mais également de l'image perçue, car d'autres acteurs attaquent leur marché. Cela va d'acteurs d'autres secteurs traditionnels (comme la grande distribution ou la banque) aux acteurs du numérique : Google s'oriente tranquillement vers les services aval compteur avec Nest et a annoncé que sur 2017, l'ensemble de sa gigantesque consommation d'électricité ne proviendrait que de sources renouvelables grâce aux activités de sa filiale Google Energy.
Mais on voit également poindre une perturbation concurrentielle en provenance des consommateurs eux-mêmes grâce au développement de l'autoconsommation, qui pourrait déboucher sur de nouveaux business models plus collaboratifs. Des citoyens pourraient bientôt échanger 100 kWh contre des services de jardinage... Nous n'en sommes pas là, mais les initiatives fleurissent, portées par une maturation rapide des technologies qui les sous-tendent (notamment la Blockchain). Les distributeurs d'électricité, de leur côté, vont voir se réduire le volume d'électrons transitant sur leur réseau, à cause de la prolifération des installations de panneaux solaires et de dispositifs de stockage décentralisés. Une très bonne illustration de cette tendance est l'annonce faite récemment par Elon Musk : la quasi-totalité de ses « superchargers », qui sont de grandes installations de chargement avec panneaux solaires et stockage Tesla, sera à terme déconnectée du réseau électrique. Son raisonnement ? Il ne souhaite pas que l'électricité qui alimente ses « superchargers » soit une électricité carbonée. C'est évidemment moins vrai en France, car le nucléaire est une électricité décarbonée, mais cela indique une tendance forte... Les entreprises du domaine de l'énergie vont donc devoir réagir à la fois sur la question de la valeur et sur celle de l'image.
La bonne nouvelle, c'est qu'elles réagissent : les acteurs historiques proposent désormais leur propre offre d'autoconsommation (individuelle et collective). Avec Sowee, EDF propose un contrat de gaz avec un objet connecté très design qui permet de piloter sa consommation et d'autres activités au sein de la maison. Engie réagit avec le pivotement que mène Isabelle Kocher vers une entreprise dite 3D (Décarbonée, Décentralisée, Digitale).
Dernier point : le secteur énergétique est régulé et il le restera compte tenu des enjeux cruciaux qu'il porte pour la société tout entière. Cette régulation devra trouver un équilibre fragile entre quatre impératifs : la sécurité d'approvisionnement, la pérennité des investissements de long terme des industriels, le respect des engagements liés à la transition énergétique et la prise en compte de l'intérêt des consommateurs (entreprises comme particuliers). Il y aura un véritable combat à mener en matière de régulation, probablement en France mais aussi en Europe. Les énergéticiens devront y prendre une part importante, tout en ne se laissant pas absorber par une posture exclusivement défensive qui risquerait de leur faire rater le train de l'innovation et du nouveau monde énergétique.
Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}