Ana Webanck, la fidèle qui fidélise les Millennials

La rédaction de Questions de transformation- 15 juin 2018

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
Ana Webanck, la fidèle qui fidélise les Millennials
En 2008, Fany Péchiodat commence à partager par courriel ses adresses parisiennes secrètes et idées insolites avec une cinquantaine de copines. My Little Parisest né. Dix ans plus tard, la startup emploie 130 personnes, revendique plus de 4 millions de fans et une quinzaine de marques après avoir étendu son activité dans les applications mobiles, les boxes lifestyle et les pop-up stores. Racheté par auféminin.com en 2013, le média de bons plans devenu aussi plateforme d'e-commerce aime casser les codes du management. Et se définit comme une famille.
Normal, pour y trouver sa place il faut totalement adhérer à ses valeurs. C'est le cas d'Ana Webanck, arrivée comme stagiaire en 2011 après cinq mois à l'Académie de France à Rome. Diplômée d'un Master 2 de gestion culturelle et d'affaires publiques à Sciences Po Paris, dans la foulée d'une année dans la très sélective université Vassar, aux États-Unis, Ana Webanck a fait toute sa carrière chez My Little Paris. « Et changé de poste tous les trois mois », s'amuse-t-elle. En sept ans, elle s'est occupée des réseaux sociaux, a été responsable logistique, responsable mobile, responsable SAV, directrice des opérations e-commerce et occupe depuis janvier 2017 le poste de COO. « Pour travailler ici, il faut être curieux et ne pas avoir peur de l'instabilité », estime celle qui en 2017 faisait partie de la liste Forbes des 26 jeunes Français les plus prometteurs. La culture interne de la surprise et de l'exigence, elle ne s'en lasse pas. C'est bien simple, elle ne s'imagine pas ailleurs. « Mes copains de promo sont énarques, et je n'échangerais ma place avec eux pour rien au monde. »
Plus de contenus

Olivier Macard

associé EY, en charge du secteur Distribution et Consommation pour la France
Entre euphorie et agonie, la distribution contrainte à une mue brutale

Julia Amsellem

associée EY-Parthenon en charge du Luxe, du Retail et des Biens de consommation
Des opportunités pour un luxe plus responsable et plus digital
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}