Caroline Flaissier, une CDO convertie à l'open innovation

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
Caroline Flaissier, une CDO convertie à l'open innovation
« Grâce au digital, the sky is the limit! » En s'appropriant une expression anglo-saxonne glorificatrice de potentiel, Caroline Flaissier adoube la transformation avec l'enthousiasme d'une Chief Digital Officer, qu'elle est depuis décembre 2016 chez Total. Arrivée en mars 2008 chez le supermajor français du pétrole et du gaz, la diplômée de l'université Paris VI et de l'école nationale supérieure des Mines de Nancy a toujours eu la volonté de disrupter en composant avec les codes d'une entreprise qui a fait de l'open innovation le moteur de son développement.
« Le digital est en train de transformer totalement la manière dont on vit, dont on travaille, dont nos clients et nous-mêmes consommons. C'est une opportunité de réinventer nos business. Prendre part à cette transformation est fantastique, car on permet aux gens de s'affranchir de contraintes qui étaient là depuis des années, d'atteindre très vite une échelle d'intervention colossale », nous assure la récente lauréate du prix Next Leaders Awards dans la catégorie Numérique.
Élevée dans des valeurs d'honnêteté, d'ouverture, de travail « qui sont fondamentales aujourd'hui pour moi », elle a découvert les vertus de l'ouverture à la fac. « Je n'aimais pas beaucoup le système scolaire, que je trouvais très rigide, peu ouvert. À l'université, c'était très différent, j'ai découvert un monde plus ouvert, où il pouvait y avoir plusieurs bonnes solutions. Je m'y suis beaucoup plu. En définitive, ce sont beaucoup ces valeurs d'intégrité, d'ouverture, et l'envie d'avoir de l'impact qui ont guidé la plupart de mes choix professionnels et qui continuent de le faire », nous confie celle pour qui son métier « est de créer du liant, de connecter les personnes, les idées. Dans le fond, je propose aux collaborateurs de s'amuser en travaillant différemment ».

Ingénieur de formation, elle assure avoir toujours été chez Total dans des postes liées à la transformation. Aux Echos, elle déclarait récemment que « l'open innovation contribue à casser cette verticalité. Le paradigme est différent. Les collaborateurs ne répondent plus à une commande d'un patron. Ils sont dans la co-création avec un partage de points de vue nouveaux ». Convaincue qu'être sous contrainte constitue un moment clef pour se réinventer, Caroline Flaissier a dû composer avec le sexisme dans une industrie d'hommes, « mais les choses évoluent petit à petit. Il le faut, la diversité est selon moi un vrai levier de performances pour les entreprises, à tous les niveaux ». Rester toujours très positive en toutes circonstances est dans son ADN. C'est ce qui lui permet de porter un regard citoyen sur l'écologie. « C'est le premier défi de nos sociétés au sens large, pas seulement des géants de l'énergie. Dans quel monde vivront nos enfants ? Comment les sociétés humaines pourront-elles faire face au changement climatique ? »
Plus de contenus

Olivier Macard

associé EY, en charge du secteur Distribution et Consommation pour la France
Entre euphorie et agonie, la distribution contrainte à une mue brutale
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}