François Schaub croît en une mobilité durable, surtout à vélo

La rédaction de Questions de transformation- 12 juillet 2018

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
François Schaub croît en une mobilité durable, surtout à vélo
« Les entreprises sont confrontées à une obligation croissante de proposer à leurs salariés des modes de déplacements alternatifs crédibles, moins polluants, tout en conservant la souplesse du transport individuel. Parmi ceux-là, le vélo à assistance électrique et le scooter électrique bénéficient d'un grand succès dans le secteur grand public, mais souffrent d'un manque de services à valeur ajoutée auprès des entreprises. » Ce constat aujourd'hui évident l'était moins en octobre 2008 quand François Schaub a lancé Green On, avec Arthur Schulz. L'ambition ? Proposer aux employeurs une solution clés en main incluant tous les éléments nécessaires au succès d'une flotte de deux-roues partagés dans l'entreprise. Presque dix ans après ses débuts, le fournisseur et opérateur de mobilité à vélo a participé au déploiement de 60 offres de vélos en libre-service et exploite près de 3 000 vélos, représentant 10 000 usagers réguliers sur le territoire. L'entreprise vient récemment de finaliser son deuxième tour de table en levant 1,35 M€ auprès de Via ID et de la Banque des Territoires. « Green On propose à chaque entreprise une flotte de deux-roues électriques pour les déplacements professionnels et privés de ses collaborateurs. L'offre inclut bien sûr le matériel proprement dit (à l'achat ou en location longue durée), mais également la gestion automatisée du libre-service – par un système exclusif de casier à clés autogéré –, l'entretien sur site, l'assurance tous risques tout conducteur, et le reporting mensuel », explique le président, docteur en géophysique, diplômé de l'École nationale supérieure des mines de Paris. Avec son offre multimétiers ciblant les collectivités publiques comme les entreprises privées, Green On revendique fièrement participer à la diminution de l'empreinte écologique du transport dans les territoires qui investissent dans son service de mobilité. « La mobilité durable ou l'écomobilité est un plan d'aménagement du déplacement des populations. Elle vise à mettre à la disposition des populations des moyens de transport peu polluants. Sur le plan social, cette politique requiert une sensibilisation des populations à l'écocitoyenneté, une équité dans l'accès aux infrastructures et une amélioration de la qualité et de la santé de la vie. Économiquement, offrir aux populations des moyens accessibles à toutes les bourses, un aménagement de pistes cyclables et la vulgarisation des moyens de transport doux. Quant à l'aspect écologique, chaque action posée se doit de conserver la santé de la planète. Le but de l'écomobilité serait donc de trouver un équilibre entre protection de la planète et besoins des peuples », développe François Schaub. 
Plus de contenus

Olivier Macard

associé EY, en charge du secteur Distribution et Consommation pour la France
Entre euphorie et agonie, la distribution contrainte à une mue brutale
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}