Manuel Dorne, un pirate informatique qui vous veut du bien

La rédaction de Questions de transformation - 25 janvier 2019

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
Manuel Dorne, un pirate informatique qui vous veut du bien
Sur une carte de visite, se présenter comme « hacker chasseur de primes » peut renvoyer l'impression d'être plutôt un geek au sens de l'humour affirmé qu'un professionnel très respecté de la cybersécurité. Cinq ans après avoir co-créé Yes We Hack, Manuel Dorne doit encore justifier que les 6 500 « pirates pour le bien » de Yes We Hack opèrent en toute légalité. « En principe, le fait de mettre à l'épreuve la sécurité d'un système informatique tombe sous le coup de la loi mais, en ce qui nous concerne, nous agissons sur la demande des entreprises elles-mêmes et il n'y a donc aucun problème », expliquait l'an passé à France Info celui qui est aussi l'un des blogueurs les plus influents et les plus lus de son industrie. Depuis juin 2013, neuf ans après avoir ouvert son blog, ce natif de Douai aide donc les entreprises, grandes ou petites, à améliorer leur sécurité informatique en procédant à des tests de vulnérabilité et d'intrusion.

« Nous animons une communauté de spécialistes de la sécurité qui mettent à profit leurs compétences et qui sont récompensés pour cela. Ils cherchent à pénétrer les sites Internet sans que ceux-ci y trouvent à redire », détaille Manuel Dorme, alias Korbe, 36 ans, également co-créateur de la Bounty Factory, plateforme européenne de Bug Bounty. « Elle donne la possibilité à tous les hackers qui le souhaitent de participer au concours permettant de décrocher des récompenses en échange de la découverte de bugs informatiques. Si le client verse de belles récompenses, il y aura plus de monde à chercher, plus de failles seront trouvées, et il profitera d'une meilleure sécurité », résume-t-il.

Avec Remix Jobs puis Ificlide, le blogueur avait connu deux aventures entrepreneuriales avant de lancer Yes We Hack. Mais, comme il le reconnaissait dans un portrait publié par Le Monde en 2011, c'est son blog qui lui a permis de construire le réseau qui est aujourd'hui le sien. Adolescent passionné d'informatique et d'Internet, créateur de fanzines avec ses copains du collège, Korben a choisi des études courtes « parce qu'il voulait trouver un job rapidement ». Un BTS informatique en poche, il a d'abord été administrateur réseau chez un tour-opérateur espagnol disparu depuis, chef de projet chez Afidium, puis consultant free-lance. Tout en continuant d'écrire cinq articles par jour sur son blog.
Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter les conditions générales d’utilisation du Site.
{POPUP_CONTENT}