Matthieu Beucher, le Breton qui veut révolutionner le travail en équipe en entreprise

La rédaction de Questions de transformation- 23 mars 2017

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
Matthieu Beucher, le Breton qui veut révolutionner le travail en équipe en entreprise
Un cadre français passe 16 ans de sa vie en réunion. Pour le Breton Matthieu Beucher, c'est beaucoup trop. Convaincu après ses passages chez Valeo et Alten qu'un problème structurel et de culture de management sclérose le partage des connaissances au sein des grandes entreprises, il fonde Klaxoon en mars 2015. Avec sa solution offline d'apprentissage collectif, la startup de Rennes veut réveiller les réunions et la créativité en entreprise en apportant le meilleur du digital dans le travail en équipe. Deux ans après son lancement, Klaxoon, récompensée aux CES Innovation Awards en 2016 et 2017, vient d'annoncer l'ouverture de ses premiers bureaux à New York.
 
Pour muscler sa conquête des États-Unis, Klaxoon, déjà adoptée par plus de 100 000 utilisateurs dans 114 pays, a réalisé une nouvelle levée de fonds après les 5 millions déjà récoltés en septembre 2016. Ingénieur télécoms diplômé de l'Enssat, Matthieu Beucher, élu Breton digital de l'année en 2017, part du principe qu'il ne suffit pas de réunir les bonnes personnes dans une même pièce pour être productif en réunion. Il faut réfléchir à la manière dont elles vont pouvoir collaborer :

« L'objectif de l'intelligence collective que nous voulons stimuler est de nous connaître les uns les autres, de nourrir le dialogue et de générer des feedbacks. C'est le principe des méthodes dites agiles : distribuer la parole en étant à l'écoute du collectif. » Persuadé « qu'il y a beaucoup de choses à inventer dans l'entreprise pour mettre l'ensemble des connaissances au service des réponses à ses problèmes », ce père de famille de 36 ans a mis deux ans seulement pour devenir un pionnier du Future of Work et développer un leader des EdTech.
 
Un an après le succès de sa plate-forme Box, Klaxoon a séduit 39 entreprises du CAC 40 et va commercialiser sa Loupe cet été : le nouveau facilitateur d'intelligence collective en entreprise propose de « faire d'un écran d'ordinateur ou de télévision une fenêtre supplémentaire qui donne une vue sur les interactions en cours au sein de l'équipe », précise Matthieu Beucher.
Au collège, ce féru de dessin et de voile développait déjà sa première solution d'interaction pour permettre à ses camarades de classe de dialoguer via leurs calculettes. C'était trois ans avant les premiers téléphones portables.
Plus de contenus

Olivier Macard

associé EY, en charge du secteur Distribution et Consommation pour la France
Entre euphorie et agonie, la distribution contrainte à une mue brutale
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}