Olivier Hersent, le visionnaire de l'IoT

La rédaction de Questions de transformation- 23 février 2017

0
44
Inscrivez-vous
à la newsletter
Olivier Hersent, le visionnaire de l'IoT
Actility sera-t-elle une nouvelle licorne française ? Le résultat de sa cinquième levée de fonds, annoncée pour le premier trimestre 2017, dira si la start-up cofondée par Olivier Hersent entrera dans le club des jeunes pousses valorisées plus d'un milliard de dollars. En attendant, Actility justifie déjà toutes les promesses du marché du contrôle à distance des objets connectés. Lauréate des Prix de l'Entrepreneur organisés par EY et L'Express, Actility déploie désormais un réseau longue portée bas débit aux États-Unis, juste après avoir signé un accord identique au Japon avec SoftBank. Le chiffre d'affaires doit, lui, tripler en 2017.

Membre de l'alliance ouverte LoRa, qui compte déjà plus de 400 membres dans le monde (dont IBM, Cisco et Orange), le concurrent de Sigfox incarne la réussite d'une vision. Celle d'Olivier Hersent, un des influenceurs les plus reconnus des télécoms. Polytechnicien, il a commencé sa carrière en tant que responsable des architectures voix sur IP chez France Télécom R&D avant de créer Netcentrex, en 1998. Il a alors 28 ans.

Dix ans plus tard, l'Israélien Comverse rachète son fleuron pour 149 millions. En 2010, Olivier Hersent retrouve son ami de 20 ans Nicolas Jordan pour lancer Actility, avec deux autres anciens de Netcentrex. « Au départ, je voulais faire de l'éolien offshore et aussi utiliser l'informatique pour moduler la consommation électrique. On ne peut pas stocker directement l'électricité et, avec les énergies renouvelables, l'informatique peut aider », raconte-t-il. Spécialisée dans l'ajustement électrique avec des prestations d'équilibrage du réseau, Actility opère un tournant « quand (nous) sommes tombés sur la technologie radio LoRa développée par une start-up grenobloise, Cycleo ». Depuis ce virage, la start-up aux 150 salariés a levé 31 millions d'euros. Pour l'instant.
Plus de contenus

Olivier Macard

associé EY, en charge du secteur Distribution et Consommation pour la France
Entre euphorie et agonie, la distribution contrainte à une mue brutale

Julia Amsellem

associée EY-Parthenon en charge du Luxe, du Retail et des Biens de consommation
Des opportunités pour un luxe plus responsable et plus digital
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}