Thomas Rouault ou l'e-commerce de l'outdoor qui sent bon le reblochon

La rédaction de Questions de transformation - 20 décembre 2018

0
0
Thomas Rouault ou l'e-commerce de l'outdoor qui sent bon le reblochon
Aux États-Unis, les contes de fées entrepreneuriaux des « self-made-men » ambassadeurs du fameux rêve américain se résument souvent à cette formule : « The right man at the right place at the right time. » Avoir été là au bon moment, au bon endroit, c'est aussi selon Thomas Rouault la clé de sa réussite de chef d'entreprise. « J'appelle ça le momentum », ajoute le cofondateur et actionnaire majoritaire de Snowleader, pure player de la distribution d'articles de sports de plein air créé en 2008 en Haute-Savoie et aujourd'hui acteur européen majeur sur son marché. Bénéficiant d'un secteur de l'outdoor en pleine croissance sur le Vieux Continent, la plate-forme d'e-commerce aux trois boutiques physiques (Annecy, Chamonix, Lyon) affiche une croissance insolente de 42 % pour un chiffre d'affaires de 22,8 millions d'euros. Déjà présent en Angleterre, en Allemagne, en Espagne et bientôt en Italie, Snowleader, qui revendique 482 000 clients sur site et entend ouvrir deux nouvelles boutiques dans les douze prochains mois, réalise 35 % de son CA à l'export.
« Nous étendons petit à petit notre zone de chalandise. Nous avons un référencement qui progresse et, naturellement, avec plus de trafic, nous augmentons les ventes », explique au site Les Savoyards le PDG de 35 ans, ancien coordinateur marketing chez Nike pendant quatre ans. Cette dynamique économique, le diplômé de la Skema Business School était loin de l'imaginer il y a dix ans. Car la belle aventure de Snowleader est née au cours d'une soirée arrosée à La Clusaz avant de démarrer vraiment dans un garage du Grand-Bornand. « Au départ, l'apéro a surtout servi à nous désinhiber, à nous dire que notre idée de vendre du matériel et du textile de montagne en ligne n'était pas folle. Ce soir-là, en 2008, on a eu l'idée et surtout la motivation de la concrétiser », se souvient Thomas Rouault. Son petit site Internet de vente de matériel de ski est donc devenu un mastodonte français du e-commerce, mais il garde la coolitude de son esprit d'origine. Snowleader offre toujours des reblochons à ses clients. Mais plus en ligne, à cause des contraintes sanitaires, seulement en boutique. « Être cool tout en ayant des expertises pointues, c'est notre marque de fabrique », résume le cofondateur.
{POPUP_CONTENT}