Bien-être et coaching dessinent le travail de demain

La rédaction de Questions de transformation - 18 janvier 2019

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
Bien-être et coaching dessinent le travail de demain
Comment envisager le futur du travail face aux transformations profondes qui le touchent, alors que 49 pourcent des Français sont concernés ou intéressés par une activité professionnelle indépendante* ?. La question taraude tous les acteurs français des RH, du freelancing et du management. « En termes de relation entre l'employeur et l'employé, le futur du travail sera centré autour du "care" (prendre soin des équipes), de la reconnaissance, mais aussi de l'évolution du métier RH et de la question des mobilités du quotidien mises en lumière par le récent mouvement des gilets jaunes », analyse, dans une tribune publiée par The Conversation, Benoît Meyronin, directeur général de Care Expérience et président de la Fondation Grenoble École de Management. Selon lui, travailler demain, c'est aussi développer une certaine vision du futur du métier RH. « Qui, en effet, est plus légitime pour accompagner les changements, préparer l'adaptation des compétences, notamment ? », interroge Benoît Meyronin. Experte en marketing RH et éditorial, Caroline Vincelet lui répond dans une autre tribune, publiée, celle-ci, sur Focus RH. Primo : « Les RH vont devoir s'inspirer encore plus du marketing et considérer leurs talents comme des prestataires, et même comme des clients. » Secundo : « Un nouveau rôle semble se dessiner, qui fait le compromis entre la DRH et le directeur des achats : le Chief Freelance Officer. » Tertio : « Comme la DRH, ce CFO, ou "Manager de talents externes" travaillera autant sur l'intégration que le management ou la politique de rémunération. »

Sonder, comprendre et mettre en forme les tendances managériales constitue une nécessité plus que jamais incontournable pour le RH. En 2019, les changements apportés par le « performance management » vont se conforter pour mieux se peaufiner. À lire le consultant et auteur Stuart Hearn dans  The Innovation Enterprise, trois tendances se dessinent : « Les discussions autour du bien-être mental et physique vont devenir normales dans les entretiens de performance ; le concept du coaching dit de "high performance", censé promouvoir un apprentissage et un développement permanents, va être de plus en plus répandu ; l'attention portée à l'efficacité des employés et des managers va continuer de primer sur celle concernant l'implication des employés. »

* Enquête Ipsos pour l'Observatoire du travail indépendant, septembre 2018

Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
{POPUP_CONTENT}