L'AgTech façonne une nouvelle agriculture 2.0

La rédaction de Questions de transformation- 09 mars 2017

0
44
Inscrivez-vous
à la newsletter
L'AgTech façonne une nouvelle agriculture 2.0
L'agriculture n'échappe pas à la numérisation de l'économie. La mue vers le 2.0 est entamée, comme l'a confirmé la présence des startups de l'AgTech lors du Salon de l'agriculture. Spécialisés dans l'innovation agricole, ces nouveaux acteurs veulent faire émerger une agriculture connectée et durable. Mais aussi plus productive et attractive. Marketplace, spécialisée dans la vente d'engrais ou de matériel agricole comme Agriconomie ; plateforme de crowdfunding telle Miimosa ; robots agricoles à l'image de Naïo Technologies, peer-to-peer comme Monpotager.com... la nouvelle génération de l'AgTech réinvente le modèle agricole en simplifiant les circuits B2B et B2C.

Pour se faire entendre, les agriculteurs connectés ont même créé un lobby, La Ferme Digitale. La startup Ekylibreest l'un des treize membres de cette nouvelle association. Cofondée en 2015 à Bordeaux, elle a conçu et commercialisé un logiciel « tout en un », capable de s'occuper de l'ensemble de la gestion d'une exploitation du sol au silo. Sa promesse ? Diviser par cinq le temps dévolu aux tâches administratives, auxquelles un agriculteur français consacrerait chaque année 500 heures.

Le climat et les normes à respecter sur l'usage des produits constituent aussi un casse-tête pour les agriculteurs. C'est pour les aider à gagner en productivité que la startup Airinov a développé un capteur embarqué sur un drone permettant de récolter de nombreuses données sur les parcelles. Fondée en 2010, Airinov revendique déjà près de 10 000 clients et permet d'atteindre un gain de productivité de 10 %.
Plus de contenus

Moez Ajmi

Oil & Gas Leader pour la France, le Maghreb et l'Afrique francophone
Consolidations et digitalisation en vue pour le pétrole et le gaz
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}