L'avenir de l'entreprise se prépare aujourd'hui

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
L'avenir de l'entreprise se prépare aujourd'hui
Demain, c'est maintenant... Mais comment accorder les impératifs des entreprises avec les technologies du présent et du futur ? C'est la question à laquelle ont tenté de répondre près de 5000 dirigeants d'entreprise rhodaniens lors de la 3e édition du congrès Entreprise du futur, à Lyon. C'était l'occasion pour des patrons en pleine transformation digitale de témoigner, mais comme le rappelle Le Progrès, « selon le baromètre Segeco 2017 présenté lors de ce congrès, près d'un dirigeant sur deux affirme que l'impact du digital sur leur activité ne sera pas majeur d'ici cinq ans ». Et 87% des dirigeants sondés n'en font pas "une priorité stratégique pour leur entreprise". 

L'année 2018 sera, sans aucun doute, placée sous le signe de l'entreprise intelligente, si l'on en croît le site Ubergizmo. L'IA, les voitures autonomes, mais aussi les drones, les monnaies virtuelles, les objets connectés (IoT), le cloud et les appareils dits de périphérie commencent déjà à changer notre façon de travailler, mais ils pourront un jour jouer un rôle dans la santé. 

L'intelligence artificielle a déjà transformé notre quotidien au bureau avec l'arrivée des chatbots et autres assistants numériques, comme le montre le magazine américain Forbes. À l'avenir, les salariés vont être amenés à travailler plus étroitement avec l'IA. Les dirigeants devront aussi s'adapter à cette nouvelle donne en faisant preuve de souplesse et de créativité, prévient le site Siliconrepublic. Ils doivent, dès aujourd'hui, s'interroger chaque jour sur leur avenir et chercher des solutions dans des secteurs éloignés de leur cœur de métier. Ils ont aussi intérêt à encourager leurs collaborateurs à sortir des sentiers battus. L'avenir de votre entreprise se prépare aujourd'hui. 
Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}