Les Smart Grids rapprochent l'énergie et le digital

La rédaction de Questions de transformation- 07 juin 2018

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
Les Smart Grids rapprochent l'énergie et le digital
Pour sa 8e édition, le Smart Energies Summit vient de rassembler à Paris l'ensemble des acteurs de la filière pour écrire une nouvelle page de l'histoire énergétique. Comment l'innovation devient-elle un levier pour l'avenir ? Smart Energies trouve les réponses dans l'intelligence artificielle, le machine learning, la blockchain ou l'open data. À la croisée du monde de l'énergie et du numérique, la standardisation des Smart Grids requiert un effort combiné de deux secteurs qui n'avaient pas pour habitude de collaborer. Que ce soit au niveau mondial ou européen, de nombreuses initiatives fleurissent : intégration des énergies renouvelables (EnR), flexibilité, stockage, autoconsommation, véhicules électriques... « Les réseaux électriques intelligents tirent leur dynamique principale de la croissance des énergies renouvelables et du développement des services d'optimisation de la consommation énergétique. Afin d'améliorer ses deux processus de fond, il faut faire converger les stratégies technico-industrielles des acteurs de l'énergie et celles des acteurs des TIC. Deux univers, deux cultures techniques, deux approches de la standardisation, avec chacun leurs propres instances de normalisation », développe Le monde de l'énergie.

Quid du coût de l'énergie autoproduite et autoconsommée ? Selon une étudeconduite par EY, d'ici quatre ans en Europe, il sera au même niveau que le prix d'achat auprès d'un fournisseur. En Océanie, cette parité surprenante sera atteinte un an plus tôt. Le sud-est des États-Unis devra lui attendre 2042. « L'industrie de l'énergie sait depuis longtemps qu'une transformation radicale est en cours. Les revenus sont mis sous pression par la croissance des énergies renouvelables : en 2016, dans le monde, elles représentaient presque deux tiers des nouvelles capacités de production. La maturation des technologies des énergies propres, la prolifération des sources de distribution, la baisse des coûts de stockage des batteries et les changements comportementaux des consommateurs modifient profondément la manière dont nous produisons, utilisons, valorisons et vendons l'électricité », résume l'étude.

S'il y a bien un continent en pleine mutation énergétique, c'est l'Afrique.
Et si en 2008, 558 millions d'Africains n'avaient pas accès à l'électricité, en 2030, ce chiffre devrait passer à 652 millions, soit 18 % de plus. Dans ce contexte difficile et très contrasté d'un pays à l'autre, le développement des Smart Grids représente une solution susceptible de changer la vie de millions de personnes et de transformer le paysage économique du continent. La Tribune énonce les six choses à savoir sur le développement des Smart Grids en Afrique. « Le continent africain dispose d'un contexte particulièrement propice au développement des technologies Smart Grids. Ainsi, parmi les objectifs fixés à l'occasion de la COP21 figurent une augmentation de la production du réseau par l'ajout de 160 GWh de nouvelles capacités d'ici à 2025 ou encore l'accès à l'énergie propre pour 130 millions de foyers », constate le quotidien économique.
Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}