VivaTech: Emmanuel Macron en promoteur d'une innovation durable et responsable

La rédaction de Questions de transformation- 25 mai 2018

0
0
Inscrivez-vous
à la newsletter
VivaTech: Emmanuel Macron en promoteur d'une innovation durable et responsable
Réfléchir au niveau international au cadre réglementaire de la tech, afin de s'assurer que l'innovation ne se fasse pas au détriment de l'intérêt général : voilà la volonté publiquement annoncée par le président français Emmanuel Macron jeudi, dans un discours d'une heure tenu lors de la désormais grand-messe internationale de la tech, le salon Viva Technology. La veille, le chef de l'État avait reçu à l'Élysée le gratin des géants mondiaux du Web lors du sommet « Tech for Good ».

Face au modèle américain, « qui n'est pas durable, car il n'y a pas de responsabilité politique » et au modèle chinois, « qui n'a pas les mêmes valeurs que nous en termes de vie privée, de droits de l'homme, d'égalité », Emmanuel Macron, rappelle Business Insider, estime que le défi de l'Europe « est de créer un cadre réglementaire commun. C'est la condition pour avoir une innovation durable ». Le média spécialisé nord-américain Venture Beat a, lui, préféré insister sur la volonté du président de la République de mettre en garde les acteurs de la révolution digitale. Ils doivent assumer leur impact social. « Je crois en cette révolution, mais elle engendre des peurs croissantes chez ceux qui pensent en être exclus. Ils ont peur parce que les leaders de ce changement ne reconnaissent pas assez leur impact social et ne respectent pas les régulations », cite Venture Beat.
En suggérant que la France devienne « le pays où on construit, où on pense l'innovation durable et responsable », Emmanuel Macron – qui va mettre à disposition de l'Agence française de développement (AFD) une enveloppe de 65 millions d'euros pour participer au financement de startups africaines – s'est inscrit dans la continuité de ses efforts promotionnels. Persuadé que la France est redevenue attractive, il a appelé les sociétés internationales à venir s'y installer et y investir. Mais aussi à s'impliquer dans l'éducation : « il faut former les gens pendant toute leur vie, il faut prendre part à cette aventure en investissant dans l'éducation », précise Le Figaro.

Présent lui aussi à VivaTech jeudi, Mark Zuckerberg a expliqué que Facebook va concevoir des outils basés sur l'intelligence artificielle pour détecter les fake newsou les discours de haine. « Il faut être plus proactif sur ces questions-là que nous ne l'avons été par le passé », a répondu le patron du plus grand réseau social du monde, face à l'ancien PDG de Publicis, Maurice Lévy. Sur la scène de VivaTech, Mark Zuckerberg a également célébré la réussite du centre de recherche parisien de Facebook, annonçant que la multinationale allait y investir 10 millions de dollars supplémentaires, rend compte Sciences et Avenir.
Plus de contenus
Plus de contenus
S'inscrire à la newsletter hebdomadaire
Vos données personnelles sont uniquement utilisées pour vous envoyer la newsletter EY « La question de la semaine ». Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le moyen de désabonnement indiqué dans la newsletter. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits, veuillez consulter lesconditions générales d’utilisation du Site.
close
{POPUP_CONTENT}